Le chilien ne rentre pas en moi, je dis sans arrêt muy bonito. 

c'est tout ce que je connais avec non entiendo.  je ne comprends pas pourquoi ce sont sans arrêt des mots italiens qui arrivent dans ma tête. 

Je sais aussi cansado, fatigué. 

Particularité d'ici, les rues montent verticalement. Les voitures ne cessent d'être en première. Les chiliens pratiquent comme sport la descente des rues en voiture à toute vitesse, même les bus. On se croit aux montagnes russes de la fête foraine. 

Tout ce que je vois est pauvre, Valls arriverait ici, il démantelerait cet immense camp rom, mais toutes ces baraques bricolées avec rien ont droit à un panaroma pour milliardaires. 

 

IMG_0323