Me voici devant la maison de Pablo Neruda à Valparaiso, exactement 40 ans après sa mort. Je montre la chambre tout là haut, c'est son bureau, on a une vue panoramique incroyable sur le port.  On l'appelle la Sébastiana, rue Ferrari, il l'a fait construire en 1960. il est bizarre à quel point les poètes sont souvent les meilleurs agents de communication d'un pays. Ignorés, bafoués pendant leur vie, ils deviennent des légendes et la fierté de leur pays.

La maison est de toute beauté, on a envie d'y habiter. Il y a même les pantoufles de Pablo Neruda dans sa chambre.

IMG_0233